La nuit et la Tour Eiffel

Peinte de cette couleur indéfinissable quelque part à une rencontre entre le marron, le kaki et une pointe de jaune moutarde, elle se maquille chaque nuit pour tromper son monde. Le jour, elle semble attendre, digne, que la nuit revienne la révéler. Il faut reconnaître qu’une structure métallique montée en tour, à la lumière du jour, est une vision beaucoup moins romantique.

La Tour Eiffel vue du Champ-de-Mars

La Tour Eiffel vue du Champ-de-Mars

Etoiles du drapeau européen

Etoiles du drapeau européen

La tour en contre plongée

La tour en contre plongée

Vue de dessous *o*

Vue de dessous *o*

Piliers

Piliers

Pendant les 6 derniers mois on l’a vue bleue et parée des étoiles du drapeau européen.

Scintillement en prime :)

La présidence de la France à l’Europe s’est finie avec 2008. La Tour Eiffel a donc depuis retrouvé ses ors et dorures, et brille, ostentatoire et clinquante comme jamais. Le bleu reviendra surement, mais à quelle occasion, les paris sont ouverts… Souvenez-vous, elle était en vert et blanc pour la coupe du monde de rugby en 2007, et rouge pour le jour de l’an Chinois en 2004.

Monument historique et touristique par excellence, la Tour Eiffel objet de l’éternelle curiosité de ses visiteurs, est le gigantesque panneau d’affichage qui parle toutes les langues, s’adapte à toutes les fêtes.

Pour l’anecdote, un sourd muet qui n’avait jamais vécu en France, m’a révélé un jour que pour désigner les Français, il avait l’habitude d’effleurer l’arrête droite de son nez de son index, figurant ainsi un symbole de Tour Eiffel…

Que faire à Paris ?

2 commentaires pour "La nuit et la Tour Eiffel"

  1. ode Deparis dit :

    Je suis bien d’accord, c’est la nuit qu’elle est la plus éblouissante

  2. J’adore ces photos prises de nuit. Moi qui n’arrive pas à les réussir, je peux les admirer quand même. Je ne me lasse pas de la Tour Eiffel, qui apparaît au hasard d’une perspective un peu partout dans Paris.

Laisser un commentaire