Promenade le long du Canal Saint-Martin

Canal Saint-Martin

Canal Saint-Martin

Vous avez envie d’une promenade tranquille, où il n’y a pas trop de touristes et avec un peu plus de ciel que dans les rues serrées de Paris? Pourquoi ne pas se balader pendant le week-end le long de quais du Canal Saint-Martin? C’est sans aucun doute un des endroits de Paris qui a le plus à offrir aux promeneurs! Mais le Canal revient de loin, il avait été longtemps ignoré par les parisiens, ça ne sera finalement que dans les années 70 où il sera réhabilité, après avoir frôlé de justesse la disparition pure et simple de ce cours d’eau…

Photos du Canal Saint-Martin

écluse du Canal Saint-Martin

écluse du Canal Saint-Martin

écluse se remplissant

écluse se remplissant

portes des ecluses

portes des ecluses

Le bateau peut enfin passer

Le bateau peut enfin passer

Derniere étape du canal avant le tunnel

Derniere étape du canal avant le tunnel

Graffitis le long du Canal

Graffitis le long du Canal

Caserne de Pompiers

Caserne de Pompiers

Certains passages sont interdits au public

Certains passages sont interdits au public

Une des écluses du Canal

Une des écluses du Canal

Les quais du Canal sont très agéables

Les quais du Canal sont très agéables

Les parisiens aiment passer du bon temps près du Canal Saint Martin

Les parisiens aiment passer du bon temps près du Canal Saint Martin

Les arbres se reflètent dans les eaux calmes du Canal Saint-Martin

Les arbres se reflètent dans les eaux calmes du Canal Saint-Martin

Locaux du personnel du Canal Saint-Martin?

Locaux du personnel du Canal Saint-Martin?

Beaucoup de boutiques le long des quais sont très colorées

Beaucoup de boutiques le long des quais sont très colorées

Pont mobile du Canal Saint-Martin

Pont mobile du Canal Saint-Martin

Le problème, c'est qu'il y a beaucoup de monde le long des quais, il faut trouver une place pour s'asseoir!

Le problème, c’est qu’il y a beaucoup de monde le long des quais, il faut trouver une place pour s’asseoir!

Anneau pour attacher les bateaux

Anneau pour attacher les bateaux

On voit que c'est un canal, les eaux miroitent comme un lac

On voit que c’est un canal, les eaux miroitent comme un lac

Une des passerelles du canal

Une des passerelles du canal

Lampadaires sur la passerelle

Lampadaires sur la passerelle

Passerelle du Canal Saint-Martin

Passerelle du Canal Saint-Martin

Espace vert au début du Canal à découvert

Espace vert au début du Canal à découvert

Si on regarde les photos que nous avons prises au printemps dernier, le constat est évident : il fait bon au Canal Saint-Martin. Le relativement peu de voitures qui y passent (il n’y a pas de routes qui passent par les quais comme sur la Seine), la grande quantité d’arbres (des platanes et des marronniers centenaires) et sa longueur dans sa partie découverte,, 2,5 kms, en font une des plus belles promenades parisiennes. Et les parisiens le savent, c’est pourquoi bon nombre de personnes du quartier viennent ici flâner et se reposer, s’asseyant sur le rebord des quais, faisant un peu de conversation ou regardant simplement les quelques canards barboter dans l’eau. Pour ma part, je préfère être un peu plus actif, et faire un peu de marche, et découvrir les nombreuses passerelles piétonnes, d’où l’on peut avoir une très belle vue du Canal et des bateaux remplis de touristes qui y passent.

Le Canal, imaginé par Louis XIV et voulu par Napoléon pour apporter de l’eau potable sur la Capitale, a été creusé de 1802 à 1825. Pendant plus d’un siècle, il sera un Canal avec une activité intense, relayant les produits industriels à la Capitale. Ses berges étaient des quartiers très populaires, où vivaient les ouvriers de Paris. Mais le transport routier a eu raison petit à petit des transports fluviaux, et à fortiori du Canal Saint-Martin. Dans les années 70, un projet de remplacement du Canal par une autoroute à 4 voies avait déjà été décidé par le Conseil Municipal. Le Canal allait disparaitre. Ce que le Conseil Municipal n’avait pas prévu, c’est qu’il allait rencontrer l’opposition farouche des habitants et des riverains du Canal Saint-Martin : ils ont réussi, grâce à leur pugnacité et leur révolte face à un projet aussi stupide qu’incompréhensible à révoquer le projet. Il ne fallait pas défigurer le 10ème arrondissement de Paris, où la partie actuelle découverte du Canal y a sa plus grande extension.

Vous vous rendez compte? Une autoroute à 4 voies? Là ou aujourd’hui on tente le plus possible de retirer les voitures de Paris et de rendre la ville aux parisiens! On y a échappé de peu, parce que nous parlons de Paris, la ville touristique par excellence, mais d’autres villes ont vu leur beauté architecturale et paysagiste défigurée à jamais lors de ces funestes années 70 et ses projets totalement irrespectueux de la beauté d’un paysage. On ne le dit pas assez souvent, mais bon nombre d’architectes utilitaristes et de projets urbains de cette époque ont fait beaucoup de mal à la qualité de vie de bon nombre de français.

Notre Canal Saint-Martin, après cette affaire sordide de voie rapide à quatre voies, a été redécouvert par les parisiens, qui avaient conservé dans leur imaginaire un endroit populaire et mal famé, engorgé par l’industrie et les péniches. Il n’en était plus rien dans les années 70 : le Canal Saint-Martin, déserté par les industries, était devenu calme et se prêtait désormais à une activité qui en a surpris plus  d’un à l’époque, le tourisme. Le premier bateau rempli de touristes, prêts à passer par les écluses pour observer les immeubles et les arbres en bordure a été un succès, qui ne se dément pas jusqu’à aujourd’hui. Les croisières sur le Canal Saint-Martin sont devenues, à l’instar des croisières sur la Seine, très populaires. L’entreprise Canauxrama vous fera voyager sur ses deux bateaux, l’Arletty et le Marcel Carné  le long du Canal, du port de Plaisance de l’Arsenal au Bassin de la Villette. Sur ce parcours, le Canal est sous-terrain sur deux kilomètres. C’est l’occasion de découvrir, sous la Bastille, juste après être entré par le port de l’Arsenal, les travaux d’Art du japonais Keichi Tahara, « échos de lumière ». Les mystérieuses voûtes souterraines, si méconnues des parisiens, sont sans doute dépaysantes : on a du mal à imaginer que nous sommes juste en dessous de la place de la Bastille, du Boulevard Richard Lenoir ou du Boulevard Jules Ferry.

C’est le préfet Haussmann qui décida de couvrir le Canal Saint-Martin, pour que les grands axes routiers puissent exister, notamment l’actuel Boulevard Voltaire. Le chantier dura de 1860 à 1862, avec le déménagement des écluses de la Bastille au niveau de l’actuelle rue du Faubourg du Temple (œuvre de l’ingénieur Belgrand) et de la réalisation des nouveaux boulevards qui passent par dessus. Aujourd’hui, au Boulevard Richard Lenoir, on joue à la pétanque, ce n’est pas plus mal, même si je préfère un cours d’eau. Enfin, c’est toujours mieux qu’une autoroute en plein Paris, n’est ce pas? Je ne suis pas contre une autoroute en plein Paris, attention, mais il faudrait qu’elle soit souterraine, épargnant ainsi l’architecture parisienne et les parisiens. D’ailleurs, il n’y a pas un projet pour rendre le périphérique souterrain? En ce qui concerne le Boulevard Jules Ferry, c’est en 1906 qu’il verra le jour, avec les nouveaux travaux de couverture du Canal Saint-Martin.

Certains ont également utilisé le Canal Saint-Martin pour faire des revendications sociales. C’est notamment le cas des Enfants de Don Quichotte, association de défense des SDF, les sans abris parisiens. Ils avaient installé sur les Quais du Canal Saint-Martin 200 tentes pour y héberger les  plus démunis des parisiens, afin d’attirer l’attention des pouvoirs publics pour ce qui est, en notre temps, un pur scandale. Sans trop de succès, il faut le dire.

Ce ne sont pas moins de 9 écluses et deux ponts mobiles (Dieu et Granges aux Belles) que l’on peut découvrir le long du Canal. J’adore regarder le pont tournant fonctionner, ou les écluses se remplir d’eau : je suis toujours estomaqué par le travail de l’Homme à ces moments là. La combinaison des anciens ports industriels et des arbres majestueux, de quelques minutes de repos sur le Quai de Valmy ou le Quai de Jemmapes, la tranquillité des eaux du Canal et le calme des rues  lors d’un après-midi de dimanche à Paris sont tout autant de bonnes raisons de venir découvrir le Canal Saint-Martin, sans doute une des plus belles destinations romantique parisiennes :)

Que faire à Paris ?

3 commentaires pour "Promenade le long du Canal Saint-Martin"

  1. IENI dit :

    j’habite quai de Jemmapes
    ..je voudrez vous envoyer une photo

  2. brice dit :

    Bravo et merci pour cette belle promenade . Félicitations vos photos sont superbes !!!

  3. Annfil dit :

    J’ai fait une croisière sur le canal. Petit reportage dans mon blog, j’ai adoré cette balade au fil de l’eau.
    A recommander aux amoureux de Paris.

Laisser un commentaire