Les joies de la voiture à Paris

Circuler en voiture...

Circuler en voiture…

J’ai demandé à un ami de banlieue de s’exprimer au sujet de la circulation parisienne pour le blog de Paris, et de la « joie » de conduire à Paris. Je vous en fais profiter, son opinion est très instructive pour ceux qui cherchent à se déplacer dans notre belle capitale. C’est sans doute l’aspect le moins positif avec la ville, mais qui est commun, enfin je crois, à toute grande ville de part ce monde.

Conduire à Paris

Paris ses monuments, ses touristes… Paris ses bistros typiques et ses cafés à 3€… Paris et ses embouteillages. Franchement arrêtons-nous quelques instants sur ce dernier point complètement fou.

Paris la nuit, Paris le jour mais embouteillage toujours. J’habite en banlieue proche et j’ai l’impression que chaque fois que je passe sur le périphérique qu’il est embouteillé. Le périph n’est jamais fluide mais tout le monde veut y aller. Etrange, quel est cet instinct suicidaire chez les Parisiens ? N’avez vous pas pensé qu’il existe d’autres moyens alternatifs pour aller au travail le matin : le scooter, le velib, les transports en commun (métro, RER…). Ok les transports en commun ne sont pas tous fiables mais que dire d’un parcours en voiture ? Après il y encore les professions qui ont toujours besoin de leur véhicule (commerciaux et autres…) mais franchement je doute que ceux la représentent tout le trafic que j’observe chaque matin. Après il y a les irréductibles qui souhaitent posséder à tout prix leur véhicule alors qu’ils pourraient juste réserver une location de voiture chez Rent A Car pour les vacances.

Bref je ne suis pas fou et je sais bien qu’on ne pourra pas forcer les gens à utiliser ou pas leur voiture et que sur ce coup la l’état ne nous aidera pas, la TIPP étant trop bénéfique pour eux un bon embouteillage c’est bien trop rentable pour l’état ;). Bref dans ce cas il faut chercher des solutions pour essayer de régler ces problèmes non ?

J’ai entendu il y a peu une idée pour rendre au périphérique sa fluidité naturelle. L’idée c’était de mettre le périph dans un seul sens… alors ? Qu’est ce que vous en pensez ? Stupide ou pas ? Quand on sait que quand ça roule il ne faut que 40 minutes grand maximum pour faire le tour complet du périphérique cela peut être une solution.

Avez-vous d’autres idées pour faire en sorte que notre périph retrouve sa raison? Partagez-les avec nous sur le blog de Paris.

Moi je dis juste ça pour ceux qui restent coincés dans leur voiture bêtement pendant 2h par jour. C’est pour vous un rapide calcul 2h x 200 jours de travails x une belle carrière; ça peut vous faire 16000 heures de voiture dans votre petite existence. Je m’arrête ou je compte les litres d’essence et le prix de l’essence pour vous montrer qu’un pass Navigo ça coute moins cher ?

4 commentaires pour "Les joies de la voiture à Paris"

  1. R. dit :

    Cet article est d’une mauvaise foi scandaleuse !
    L’automobiliste qui passe 2h dans sa voiture par jour passera très probablement le même temps dans les transports en communs. Certains trouvent moins stressant d’être dans une voiture, seul, avec une radio.
    Amusez-vous a compter le prix d’un pass navigo et on verra ensuite…

  2. Jori dit :

    Mauvaise foi scandaleuse? Jamais traverser Paris en plein milieu ne sera aussi rapide que de le faire en RER, en heure de pointe. Jamais! Pour le prix d’un pass Navigo par rapport au crédit auto, le garage, la place de parking, l’essence et les assurances, j’ai du mal à comprendre votre remarque. Pour ma part, je trouve bien plus pratique de faire les 6kms qui me séparent du boulot en vélo plutôt qu’en voiture! Non seulement je viens plus vite, comme en plus je fais des économies. Le confort, ce n’est pas d’avoir ses fesses assises derrière un volant pendant des heures, mais d’être tranquillement chez soi, grâce au temps économisé dans les transports.

  3. Sans compter les riverains des axes routiers qui vous remercieront d’avoir moins de bruit et de pollution, notamment pour leurs enfants.

    Voir ce site concernant le périph :
    http://respireleperiph.over-blog.com/

  4. Jeanne dit :

    Paris en voiture, c’est folie ! Accrochages, embouteillages, parking (toujours introuvable et/ou jamais proche de là où on voudrait être) … après 2 ans de bons et loyaux efforts j’ai abandonné pour ma part. Certes, vivre en banlieue oblige à certaines choses comme ça, mais comme l’a dit Jori deux commentaires plus haut, prenons RER et métros !
    Pour ma part, j’aime voir dehors quand je bouge, alors j’ai opté pour le vélo. Sportif dans tous les sens du terme (ça fait travailler la vigilance sur les routes, je ne vous le cache pas), mais au final je vais plus vite d’un point à un autre.
    Je le conseille !
    En attendant, je crois que la solution pour désengorger tout ça, c’est le covoiturage (plusieurs personnes par voiture au lieu d’une, ça réduit le nombre de véhicules sur les routes), voire la fermeture du centre aux voitures ! Mais bon, on n’y est pas encore.
    Au plaisir sur les routes parisiennes !

Laisser un commentaire